Les i​ncivilités et la ​​propreté dans nos quartiers

Les incivilités et la propreté dans nos quartiers

Développer un nouvel art de vivre populaire en Métropole pose la question de l’exigence d’un cadre de vie digne, du respect de celui-ci, de notre capacité à développer le droit au beau et au respect pour toutes et tous. C’est aussi d’autres rapports à la gestion des déchets, à la consommation, d’autres rapports humains qui s’ajoutent aux mesures concrètes pour améliorer la situation.

Où en sommes nous ?

Vous avez peut-être vu les gloutons! La modernisation du travail des cantonniers est engagée avec deux aspiratrices mécaniques qui sont en service depuis Février, deux autres sont livrées ce mois de Mars, et bientôt l’ensemble des trottoirs et rues de la ville seront ainsi nettoyées avec beaucoup plus d’efficacité et moins de pénibilité pour les agents.

Une optimisation de la collecte des dépôts sauvages et encombrants rendra nos trottoirs plus propres.

La réorganisation du service propreté est en cours pour assurer une meilleure présence du service public dans les quartiers. Elle sera mise en œuvre cet été.

7 réunions de co-propriétés et une réunion avec les bailleurs sociaux sont en cours de la mi-mars à la mi-avril. Leur but : développer l’implication des responsables d’immeubles pour réduire les encombrants et dépôts sauvages (aménagement de locaux, usage de la déchèterie, entretien des containers enterrés).

Une campagne d’information favorisant les actions citoyennes a été lancée en avril.  Elle cible aussi les commerçants et les habitants des pavillons.

 

A Lognes, comme dans des centaines de communes, les agents de la voierie et de la propreté mènent la guerre aux dépôts sauvages, et aux comportements individualistes, qui imposent aux habitants une dégradation insupportable de leurs lieux de vie. A Gennevilliers, plus de 38 tonnes par semaine de dépôts sauvages sont ainsi collectés. Notre défi, les éradiquer, mieux les collecter, imprimer le respect et la responsabilité.

Reportage de Canal Coquelicot daté du 21 avril 2017 sur la lutte contre les dépôts sauvages à Lognes.

A l’occasion de la nouvelle campagne propreté de la Ville, plus de 80 volontaires (habitants de Lille, agents et associations) se sont mobilisés pour réaliser ce flashmob valorisant le geste citoyen du jeune Lillois.

Licence YouTube standard

Ici une campagne « inhabituelle » de sensibilisation efficace et ludique de la problématique des déchets sauvages et déchets marins.

Rien ne sert de courir il faut regarder le long de la route

L’association EcoRun organise des rando-propreté, qui pourraient se transformer en marathon-propreté. Avec l’intérêt comme ici à Gennevilliers, de conjuguer plaisir et prévention. A vos baskets, et sacs de ramassage, pour un prochain rendez-vous. Mais surtout à élargir, pour que la ville soit propre partout et 24/24.

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/charlytracks/photos/pcb.2011279422426626/2011275172427051/?type=3&theater

 

Tonnes de mégots, encombrants sauvages, incivisme, nouveaux usages de l’espace public, extrême densité, la saleté gagne du terrain dans la capitale, malgré la multiplication des plans propreté de la municipalité…

Lire la suite en cliquant ici !

Sur le même sujet

11 contributions

Ville de Gennevilliers

« Incivilités : deux roues roulant sur les trottoirs et faisant du bruit, stationnement en double file, ordures déposées sur les trottoirs, parents qui ne surveillent pas, voire ne s'occupent pas du tout de ces enfants qui traînent dans les rues même tard le soir. Impunité TOTALE ! » (Natacha)

Ville de Gennevilliers

« La propreté des rues surtout aux abords du métro Gabriel Péri qui donne une première image très sale de cette ville » (Rose-Flore)

Ville de Gennevilliers

« Il faudrait + de propreté, les actions jusqu'ici menées ne sont pas encore suffisantes. » (Émeline)

Ville de Gennevilliers

« Les problématiques de propreté sont prioritaires (qui sont plus liées au manque de civisme qu'aux moyens déployés) » (François)

Ville de Gennevilliers

« La propreté de la ville et son embellissement sont des priorités. DE PLUS beaucoup trop d'incivilités empoisonnent le quotidien et donnent une mauvaise image de la ville » (Marie-Ange)

Ville de Gennevilliers

« Que des incivilités et aucun respect de ces voisins. Le bruit des chaises, les enfants qui courent dans l'appartement jusqu’ à 23 h ou minuit. Objets jetés par les fenêtres, dépôts sauvages à côtés du container à bouteilles… » (Claude)

Ville de Gennevilliers

« Il y a trop d’incivilités à Gennevilliers. La ville est trop laxiste et ne fait rien pour faire respecter la loi prétextant une paix sociale. Mais la ville oublie les citoyens victimes de ces incivilités ! » (Karine)

Ville de Gennevilliers

« Le problème principal en habitant Gennevilliers est de constater au quotidien les incivilités et l'irrespect d'un certain nombre d'habitants (mauvais stationnements, conduite dangereuse, nuisances sonores, encombrants et poubelles posées n'importe où...). » (Aurélie)

Ville de Gennevilliers

« La propreté des rues, les déjections canines sont un vrai fléau!! Sans parler des dépôts sauvages. » (Un répondant anonyme au questionnaire)

Ville de Gennevilliers

« Qu'il y ai moins de bruit, moins de nuisances sonores et d’incivilités comme des poubelles continuellement sur le trottoir ou du linge et des tapis aux fenêtres. » (Claudine)

Ville de Gennevilliers

« Depuis peu habitante de la ville, c’est la propreté qui laisse à désirer. » (Catherine)

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×