Le stationnement et le partage de l’espace public

Développer un nouvel art populaire de vivre en Ville nécessite de s’interroger sur la mobilité.

A Gennevilliers, l’espace public est-il bien partagé, entre les usages ou les usagers ?
Le problème du stationnement est-il spécifique à notre ville ? Quelles pistes pour améliorer les choses concrètement et aussi changer nos pratiques pour ne pas avoir à gérer l’insoluble ?

Ou en sommes nous ?

Une étude sur le stationnement est engagée et débouchera sur des propositions

Mise en place de la zone bleue sur toute la place Jean-Grandel et du parking derrière le magasin Franprix au Luth

Un travail est engagé en direction des bailleurs pour qu’ils améliorent l’utilisation de leurs parkings souterrains.

 

 « Ensemble, sans voiture ! Expérimentons au quotidien les déplacements à pied »

Du 24 octobre au 7 novembre

Vous voulez participer, inscrivez-vous ici. Choisissez les parcours que vous vous engagez à faire à pied, la durée de votre défi et partagez votre expérience.

Chaque année, un automobiliste passe l’équivalent de deux semaines de travail dans les embouteillages. Et pare-choc contre pare-choc, les véhicules polluent plus. Pourtant, des solutions existent : à Grenoble, ST Microelectronics expérimente un « plan déplacement entreprise » pour favoriser les modes de transport alternatifs : vélo et covoiturage. A Nice, la ville fait le pari de la voiture électrique en auto partage baptisée « Autobleue ». Partenariat ADEME / Transportez-moi Emission proposée par Gérard Feldzer et Bernard Vaillot Co-production : LCP — Galaxie Presse Diffusée sur LCP Septembre 2011 — Licence YouTube standard

 

En Île-de-France, le Plan de Déplacement Urbain d’Ile-de-France est au cœur de la planification des politiques d’aménagement et de transport. Les plans locaux de déplacements (PLD) et les décisions prises par les autorités chargées de la voirie et de la police de la circulation ayant des effets sur les déplacements doivent être compatibles avec le PDUIF.

Plan de Déplacement Urbain d’Ile-de-France

27/09/2017

Bonjour Monsieur Le Maire,

Tout d’abord, je vous remercie pour votre réponse. Encore aujourd’hui Mercredi…20 mn pour trouver une place de stationnement pour récupérer mon petit fils à l’école maternelle Aubrac. Notre seule chance est qu’un véhicule quitte un emplacement. Aujourd’hui à 10H30 environ j’ai aperçu les deux agents municipaux (en vélos) qui verbalisent.

Ce qui a accentué le problème est double :

  • Les promoteurs n’ont même pas prévus un nombre de places de parking en rapport avec le nombre de logements, (Seul, les trois pièces en bénéficient, En déduire que les personnes occupants des Studios et deux pièces n’ont pas de véhicules…)
  • Le découpage et configuration des emplacements extérieurs est une aberration (gros blocs de trottoir très hauts avec présence d’interruption tous les deux véhicules…).

C’était sans compter également sur les futures constructions, qui viennent agraver la situation !

Merci pour le temps passé à avoir parcouru mon mél.

Et sachant qu’aucune solution sera proposée…

(J’ai payé mon PV)

Cordialement

DDZ

22 avril

Bonjour Monsieur,

Je vous remercie d’avoir répondu à mon message. Toutefois, je ne peux que constater la dégradation de la situation. En effet, la rue George Corette, que j’emprunte tous les jours, empire avec le temps. Cela devient vraiment l’anarchie, ayant pour conséquence des bocages de circulation régulier. Cette situation s’étend sur l’avenue Chandon. La vie de quartier en pâtit largement, laissant une impression de “laisser aller”.

Ce même problème de stationnement sauvage est aussi Avenue Chenard et Walcker. (voir photo). Ce n’est pas la première fois qu’un camion est bloqué. Il a klaxonné à 7h du matin durant 15 bonnes minutes. Sans résultat, il a dû faire marche arrière. Un jour ce sera les pompiers qui seront bloqués.

Encore une fois, j’apprécie à sa juste valeur tout le travail qui a été fait sur ce quartier. Mais je pense que si toutes ces incivilités restent “permises” la vie de quartier, qui commence a s’en sentir affectée, va largement se dégrader.

Je réitère donc mon souhait que quelque chose de concret soit fait pour garder ce quartier familiale agréable.

Cordialement,

RD

Modes de transports doux : les villes qui innovent, celles qui reculent

Alors que la métropole grenobloise inaugure un marquage de vitesse, présent uniquement au sol dans le cadre de son concept de « métropole apaisée », certaines villes font le choix de délaisser les modes doux au profit de plus de voitures… Etat des lieux de la situation.

http://www.lagazettedescommunes.com/446269/modes-de-transports-doux-ces-villes-qui-innovent-celles-qui-reculent/

Paris voiture

Parisiens ou Franciliens, ils sont cinquante à relever le défi : se déplacer en laissant au parking, leur voiture ou leur deux-roues motorisé. Pour la première fois, l’expérience va s’étendre sur… trois semaines !

http://www.leparisien.fr/paris-75/le-defi-de-ces-parisiens-se-passer-de-voiture-pendant-trois-semaines-11-09-2017-7251996.php

Rue du Square, à Gennevilliers

Garer sa voiture en ville : toujours un calvaire !

Source de stress pour les professionnels, le stationnement en ville est souvent difficile à trouver, à l’image de Sofiane, jeune entrepreneur habitué aux déplacements dans le cadre son travail. Dans son cas, c’est après avoir cherché 45 minutes qu’il trouve enfin une place où garer sa voiture. Au total, les automobilistes français consacrent 70 millions d’heures chaque année à la recherche de stationnements. Licence YouTube standard.

Juste deux minutes

Le Québécois Yan Giroux a décidé de s’en prendre à ceux qui ne respectent pas le stationnement handicapé dans un court-métrage extrêmement bien réalisé. La vidéo dure 3min51 et fait le buzz sur internet. Yan Giroux, un réalisateur québécois frappe fort avec ce court-métrage qui s’attaque à ceux qui ne respectent pas le stationnement réservé aux personnes handicapées en montrant que leur attitude est égoïste mais surtout dangereuse. Copyright © Gentside.

http://www.gentside.com/handicap/039-039-juste-deux-minutes-039-039-le-film-choc-sur-le-handicap_art60712.html

Etude stationnement, qu’est-ce que c’est ?

Une étude de stationnement a pour objectif d’optimiser les politiques de stationnement et d’aménagement des parkings et de la voirie. Les données collectées par le biais d’enquêtes permettent de calculer les différents ratios du stationnement : Rotation des places, taux occupation, nombre de places disponibles, facilité de stationnement, respect des places à usage réservé (PMR, livraisons…), respect de la réglementation, stationnement “sauvage”…

Une étude de ce type sera bientôt réalisée à Gennevilliers.

Retour sur l’étude de stationnement réalisé à Créteil : http://www.ville-creteil.fr/etude-relative-a-lamelioration-du-stationnement

Vidéo verbalisation, qu’est-ce que c’est ?

Présentation du système de vidéo verbalisation mis en place à Paris. Cela serait-il opportun à Gennevilliers ?

Sur le même sujet

11 contributions

Ville de Gennevilliers

« Il y a plus de véhicules que de places, c'est une galère pour trouver une place sur les Grésillons. Plus il y a de logements et de pavillons qui sont construits moins il y a de places. » (Elisabeth)

Ville de Gennevilliers

« Faire respecter les règles fondamentales de vie en communauté (poubelles et stationnement sauvage) et donc mettre des amendes a ceux qui ne les respectent pas. C'est franchement insupportable. » (Olivier)

Ville de Gennevilliers

« Il y a un gros manque de stationnements, dans plusieurs quartiers. » (Farida)

Ville de Gennevilliers

« Pour éviter les véhicules épaves il faut instaurer le stationnement payant. » (Christine)

Ville de Gennevilliers

« Le stationnement est inadmissible. Il faut diminuer les prix des parkings. Personne n’a envie de mal garer sa voiture au risque d’un PV ou de l’abîmer. Il suffit simplement de baisser les prix des parkings. » (Hichem)

Ville de Gennevilliers

« Le stationnement est anarchique, la Police Municipale est nécessaire... » (Sinisa)

Ville de Gennevilliers

« Le problème du stationnement : double file, voiture ventouse (rue Justin une camionnette et une petite voiture frigorifique sont là depuis au moins 3 mois et aucun avis et pas de marquage sur les pneus) » (Jean-Pierre)

Ville de Gennevilliers

« Que le boulevard intercommunal cesse d'être un parking pour camions et voitures en tout genre. C'est une nuisance sonore et visuelle. Il serait bien que la Mairie réponde aux mails que l'on envoie. Ce n'est peut-être pas une priorité mais c'est important pour moi. » (Michèle)

Ville de Gennevilliers

« Pas assez de pistes cyclables et de pistes de circulations douces où l'on se sente en sécurité et pas à contre-courant des voitures ou des bus » (Maud)

Ville de Gennevilliers

« Manque de place de stationnement pour les visiteurs (grands parents, sœurs, frères, tantes...) » (Michèle)

Ville de Gennevilliers

« Je dirai qu'il manque des places pour le stationnement des voitures, c'est bien beau de mettre des agents pour verbaliser les automobilistes qui se garent sauvagement mais c'est en partie à cause de certains véhicules qui sont en pannes ou voire même abandonnées et qui monopolisent des places... » (Samir)

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×