Une ville où nos enfants et petits​-enfants​ puissent ​continuer d’habiter

Comment agir contre la tendance à l’exclusion des couches moyennes et modestes de la Métropole du Grand Paris ? Quels aménagements de notre ville, en termes de construction, de conception de la ville pour faire en sorte que nos enfants et petits-enfants puissent rester à Gennevilliers ? Quels sont les services publics de proximité utiles à toutes et tous ?

Où en sommes-nous ?

Lancement des constructions du centre-ville (50% de logement social et 50% d’accès à la propriété).

Déploiement de pistes cyclables et implantation de trois stations Vélib’ Métropole.

Concertation citoyenne autour du projet d’Inventons la Métropole « Talent Makers Lab – TML » au Luth, sur l’ancien site de l’immeuble Grérad Philipe.

Installation de la ferme urbaine Agrocité pour favoriser l’agriculture urbaine dans le quartier des Agnettes.

Lancement de la campagne de pétition contre la casse du logement public.

 

Comparez le taux d’équipements à Gennevilliers par rapport aux communes du Territoire, de la Métropole et de la Région et visualisez par vous-même le haut niveau de service public proposé dans votre ville.

Le tableau disponible (cliquez sur ce lien) permet de comparer le taux d’équipement de votre commune dans son contexte intercommunal, métropolitain et régional.

Les données mettent en exergue les atouts de Gennevilliers tout en mettant en perspective les besoins qui se manifestent encore.

 

 

Comment agir contre la tendance à l’exclusion des couches moyennes et modestes de la Métropole du Grand Paris. Comment faire en sorte que les aménagements de la ville permettent à nos enfants et petits-enfants de rester à Gennevilliers ? Comment le choix de construire 50% de logements sociaux, 50% de logements en accession permet de construire une ville durable pour les couches moyennes et plus modestes ? Quels sont les services publics de proximité utiles à toutes et tous ?

Sur tous ces sujets, cet expert nous donne son avis.

Mercredi 18 octobre 2017.

Dans le cadre des #Défis pour Gennevilliers : Interview du Père Bertrand Auville, Curé de Vanves, chargé de mission auprès du monde politique.

Le diocèse de Nanterre, sous la responsabilité de son Evêque, Monseigneur Michel Aupetit, a mis en place un groupe de travail pour disposer d’éléments de diagnostic qui lui permettent d’identifier et de caractériser les principales évolutions susceptibles d’impacter le département des Hauts-de-Seine dans les années à venir.

Évolutions démographiques, logement, emploi, ce document (http://diocese92.fr/dynamiques-territ…) interroge les dynamiques à l’œuvre dans les Hauts-de-Seine à l’horizon 2020.

Sur le même sujet

11 contributions

Ville de Gennevilliers

« Continuer à œuvrer et réussir à incarner une ville réellement mixte qui ne chasse pas ses classes populaires, encourage et inspire les solidarités entre ses habitants quel que soit leur profil social. » (Olivier)

Ville de Gennevilliers

« Si la construction de logements abordable est primordiale dans notre ville (ça vous le faites déjà), je pense qu'il faut vraiment améliorer les formes urbaines des immeubles construits. » (Marjolaine)

Ville de Gennevilliers

« La ville manque de mixité sociale. Par exemple pour les places de crèches ce sont les sans-emploi qui sont privilégiés... La ville n’est pas équitable elle privilégie les plus démunis, il faudrait plus de justesse. » (un répondant anonyme au questionnaire)

Ville de Gennevilliers

« Davantage de mixité sociale. J'ai une grande fierté à habiter Gennevilliers pour son engagement populaire (culture, santé, etc.) » (Nadia)

Ville de Gennevilliers

« Continuer à rénover les vieilles tours et barres d'immeubles. Prendre un vrai virage écologique et être moteur dans notre département. » (Arthur)

Ville de Gennevilliers

"Les nouveaux logements sont extrêmement chers pour ce que c'est !" (Zohra)

Ville de Gennevilliers

« Conserver l'âme de Gennevilliers avec une population plurielle (une vraie mixité sociale) » (Mourad)

Ville de Gennevilliers

« Rénovation urbaine pour améliorer le cadre de vie, par exemple le terrain de l'ancienne barre Gérard Philippe au luth qui depuis des années est abandonné » (Said)

Ville de Gennevilliers

« Il faut RÉNOVER ! Surtout les grands ensembles de bâtiments. » (Khadidja)

Ville de Gennevilliers

"Il faut des logements propres et des loyers modérés" (Mohammed)

Thierry Daguzan

C'est vrai que le prix de l'immobilier qui monte avec la pression parisienne ne facilite pas le maintien à Gennevilliers..

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×